Commission extra municipale, Environnement, Mairie, Projet de ville, Promoteur, Urbanisation

Commission extra-municipale. Premier bilan.

Commission extra-municipale. Premier bilan.

Selection_1139

La Commission Extra-Municipale s’est réunie quatre fois en mai et juin avec les services d’urbanisme de la Métro et de la mairie, pour s’informer et s’approprier les nombreux documents du nouveau PLUi qui remplacera l’actuel PLU de la commune en 2020.

Peut-être faut-il préciser que cette commission Extra-Municipale, créée sous la pression des associations de quartiers et de l’ensemble des élus de l’opposition, de gauche comme de droite (l’ancienne majorité de Damien Guiguet), est composée à la fois d’élus et d’habitants, d’où son appellation d’«extra municipale ». Le Maire en est le président et en a fixé la composition : 2 élus de la majorité, 2 élus de la minorité, 5 habitants choisis par le maire, 1 membre du conseil des aînés, 1 membre de l’association Site et Patrimoine meylanais, 6 membres des associations de quartiers, 1 membre du collectif Meylan-NOTRE-Ville, soit au total 18 titulaires et 18 suppléants.

Nous (c’est-à-dire les délégués des associations de quartier et du collectif Meylan-NOTRE-Ville) avons organisé un atelier citoyen le 9 mai qui a réuni 70 personnes de tous les quartiers pour collecter les premiers retours des habitants sur le plan de zonage du PLUi. Une première synthèse, regroupant les demandes de chaque quartier, a été transmise à la Mairie et à la Métro.

Est-ce que cela a été pris en compte ?Selection_1142

Certains points ont été intégrés suite aux échanges dans les réunions de juin :

  • meilleure protection des trames vertes et bleues dans le plan du patrimoine bâti et végétal
  • meilleure cohérence architecturale dans les zones UD3 et UD4 (zones d’habitat individuelle)
  • zonage moins dense et moins haut qu’initialement prévu sur le quartier Maupertuis, et une partie des Béalières (UC1 à UC2)
  • classement des parcs des Ayguinards, des Léchères, du Pré Vert et des Saules en parcs urbains (UV)

Pour nous, ce n’est pas suffisant, et nous continuons à pousser pour obtenir les points qui nous semblent les plus critiques : moins de densification anarchique, plus de nature, un aménagement pensé plus globalement et pas seulement à la parcelle.

Quelle est la suite ?

Nous travaillons cet été à la rédaction d’un avis complet sur le projet de PLUi avec l’objectif de le présenter début septembre aux conseillers métropolitains de la commune, en préparation du vote prévu à la Métro mi-septembre. Le PLUi doit passer encore plusieurs étapes et nous avons encore quelques cartes à jouer pour faire changer quelques points.

En complément de propositions sur le PLUi lui-même, nous allons proposer à la Mairie d’avancer sur plusieurs projets : réflexions sur les équipements publics, les espaces communs, les cheminements, etc…

Nous avons aussi obtenu de la Mairie de lancer un projet participatif sur l’aménagement du terrain de la faculté de pharmacie, mené en collaboration avec le CAUE (Conseil Architecture Urbanisme et de l’Environnement), et les étudiants de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble et de l’Ecole d’Architecture. Les habitants seraient bien sûr partie prenante de ce projet.

Conclusion ?

Des petits pas, quelques avancées et encore beaucoup d’efforts pour limiter les dégâts de l’urbanisme que Meylan a connu ces derniers années.

Rendez-vous début septembre pour plus d’informations.

Philippe Bodiglio,
pour le collectif Meylan-NOTRE-Ville

Une réponse à “Commission extra-municipale. Premier bilan.”

  1. Le 1 août 2018 à 17 h 57 min Coudurier a répondu avec... #

    Nous apprenons début aout que la Métro a adressé DEBUT JUILLET un courrier relatif au PLUI à tous les maires métropolitains ; nous avons pu nous procurer une copie, aucun membre de la CEM n’ayant encore été informé directement par notre maire…

    Dans ce courrier, signé par le Pt de la Métro, il est stipulé au paragraphe 3 : « dans l’intérêt collectif et en responsabilité » que « s’il est perfectible », « ‘il n’est plus possible d’intégrer de nouvelles demandes » dans le PLUI qui est déjà écrit « sans compromettre notre capacité à (le) finaliser ».

    L’important retard pris par Meylan dans ce dossier (retard sur lequel, depuis des mois, nous n’avons cessé d’attirer l’attention de nos élus de l’équipe de M. Blanc qui s’en défendait et nous raillait) va nous contraindre à dépenser bien plus d’énergie que nécessaire… sans certitude pour autant que cela serve à quoi que ce soit.
    Certes, il ne pourra pas nous être reproché d’avoir insisté sur l’URGENCE à chaque réunion de la CEM… mais sans être entendus du Président, maire ! CQFD !

    Au lieu réussir notre examen à l’écrit, comme la grande majorité des candidats, notre commune va devoir batailler pour tenter de l’obtenir à l’oral de rattrapage !
    Une nouvelle mobilisation exemplaire des meylanais sera probablement indispensable cet automne à l’occasion de l’enquête publique !

    Nous sommes amères de ne pas avoir été entendus, nous sommes consternés par tant de gâchis d’énergies et de bonnes volontés sur un dossier que la nouvelle équipe a semblé découvrir et pour lequel il y a pourtant unanimité (toutes tendances politiques confondues) depuis le départ !

    François Coudurier
    Meylan NOTRE ville

Ajouter votre réponse

Duo Birkenau - La Rochefouc... |
Uneptitegouttedeau |
Judoclubstdidier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parents d'élèves Les T...
| Pasdenocespourtatiana
| Musée de l'agriculture...