Commission extra municipale, Urbanisation

Avis de la CEM sur le projet de PLUI

Avis de la CEM sur le projet de PLUI
Avis de la CEM

Avis de la CEM

La CEM (Commission Extra-Municipal) n’a pas arrété de travailler cet été. Tout au contraire. En témoigne l’avis de la CEM sur le projet de PLUi. Il s’agit d’un document circonstancié de plus de 30 pages, document terminé fin aout. Ce document est disponible en téléchargement ci-contre. Le résumé est ci-dessous.

Avis de la
Commission Extra-Municipale
relatif au projet de
PLUi

Réumé.

La densification urbaine est présentée comme l’un des piliers de l’aménagement durable. Mais cette injonction à la densification finit par être contre-productive au-delà d’un certain seuil, détruisant de façon irréversible le cadre de vie et le capital nature de la commune.
Or l’évolution du climat rend encore plus nécessaire la préservation en zone urbaine d’une couverture végétale arborée conséquente, qui contribuera à assainir l’air et maintenir une hygrométrie, indispensables à l’adaptation de l’habitat au réchauffement climatique.
Meylan a cette particularité dans la métropole grenobloise de s’être construite sur ce modèle de ville-nature. Il serait irresponsable de le dégrader au moment même où il devient un pilier de l’urbanisme durable.
Le projet de PLUi, malgré quelques avancées (OAP Paysage, carte du patrimoine enrichie), reste déséquilibré et privilégie encore trop les objectifs quantitatifs du PLH au regard des préconisations qualitatives du PADD et des orientations du Plan Climat.
C’est pourquoi la CEM recommande de ne pas approuver le PLUi en l’état, et demande un ensemble de modifications qui permettent à la commune de répondre de façon qualitative aux exigences de densification.
L’avis de la CEM se structure donc autour de préconisations et de demandes pour :

  • Préserver notre modèle Ville-Nature (chapitre 1) ;
  • Définir et mettre en place une réflexion globale d’aménagement sur les secteurs devant supporter l’essentiel de l’effort de densification : « Cœur de ville » et Inovallée (chapitres 2 et 3) ;

- Tenir compte de la très forte pression sur les parkings (chapitre 4) ;
- Aborder la question de la mixité sociale avec pragmatisme, en tenant compte de l’ensemble des contraintes du territoire (chapitre 5).
En annexes, les demandes plus précises concernant chaque quartier, et issues de l’atelier du 9 mai 2018 avec les habitants. Si certaines de ces demandes ont déjà pu être intégrées dans le PLUi, toutes ne l’ont pas été. Elles listent notamment l’ensemble des éléments du patrimoine bâti et végétal à protéger.
Il reste des points non couverts par manque d’information, notamment ce qui concerne la liste et la définition des OAP sectorielles (chapitre 6).
Enfin, en conclusion nous proposons la mise en place d’actions pour améliorer le fonctionnement futur de la CEM.

(article publié le 14 octobre)

2 Réponses à “Avis de la CEM sur le projet de PLUI”

  1. Le 24 octobre 2018 à 19 h 49 min Henri BIRON a répondu avec... #

    Il convient maintenant que la CEM soit vraiment sollicitée sur tout projet d’urbanisme public ou privé d’importance impactant l’environnement et la qualité de vie a Meylan Mais aussi sur tout projet de modification ou de rénovation urbaine sur les quartiers et évidemment dans le respect de Meylan ville Nature Je pense a celle lancée pour le Haut Meylan ou ( et c’est bien normal ! ) l’union de quartier est sollicitée …Mais ou la CEM pourrait être d’aide a l’Union de Quartier ……..Qu’en pense l’union de quartier ? Cela pourrait aussi être mis au service des UQ en général lors de projet conséquent sur leur quartier …..Car il reste évident que dans tous les cas il y a répercussion et continuité sur toute la commune Non

    • Le 24 octobre 2018 à 19 h 50 min Henri BIRON a répondu avec... #

      OK Cordialement

Ajouter votre réponse

Duo Birkenau - La Rochefouc... |
Uneptitegouttedeau |
Judoclubstdidier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parents d'élèves Les T...
| Pasdenocespourtatiana
| Musée de l'agriculture...