Edito

Meylanaises,  Meylanais,

Nous sommes un groupe d’habitants qui, toutes tendances politiques confondues, sont attachés à leur cadre de vie. Avec cette publication nous voulons attirer votre attention sur la politique d’urbanisme actuelle qui dégrade notre qualité de vie à tous.

Programme Coté Sources. Après le lotissement "Source lot I" (un batiment est visible sur la photo), le programme "Coté Source" contiendra 84 logements. Ce sera l'un des plus denses du quartier. A l’arrière plan, derrière la rue des sources, le site PLM* devrait accueillir 500 logements.

Programme Coté Sources. Après le lotissement « Source lot I » (un batiment est visible sur la photo), le programme « Coté Source » contiendra 84 logements. Ce sera l’un des plus denses du quartier. A l’arrière plan, derrière la rue des sources, le site PLM* devrait accueillir 500 logements.

En effet, depuis quelques années, une course à la densification  est enclenchée. Des transformations profondes et irrémédiables sont en train de se réaliser à Meylan. Ces transformations sont planifiées dans un magma de centaines de pages de documents d’urbanisme saturées d’acronymes. Quel habitant peut, dans de telles conditions, comprendre les choix faits par les élus pour l’avenir de son quartier ? Pour vous aider, vous trouverez dans ce journal  un “lexique thématique”.

Pendant ce temps,  les grues fleurirssent ici et là au bénéfice des constructeurs privés. Les espaces verts sont progressivement cernés, voire engloutis par le béton. De nouveaux modèles d’architecture se propagent un peu partout à Meylan : constructions directement en bordure de route, parcs privés et fermés, etc. Le constat est évident par exemple à l’Odyssée (à la sortie de l’échangeur Rocade sud /A41),  à Inovallée ou encore à l’espace Paul Louis Merlin où 500 nouveaux  logements sont actuellement en projet.

Le projet de destruction de l’actuelle crèche des Buclos, pour réaliser 90 logements, est un exemple emblématique de projet décidé à l’abri du regard des habitants. Cette petite parcelle est ainsi devenue le symbole d’une “politique d’urbanisme” qui fait la part belle à une approche fragmentée, manquant totalement de cohérence globale et, qui plus est, fait abstraction des souhaits exprimés par les habitants.

Justement, les habitants se mobilisent autour des associations de quartiers. Le mécontentement se propage et les propositions fusent. De plus en plus de Meylanais prennent conscience que le projet  de la petite crèche des Buclos n’est pas un cas isolé.

Avec les moyens du bord, sans photos couleurs ni papier glacé “Meylan, NOTRE ville”, le journal réalisé par les habitants et tiré en 5 000 exemplaires, a pour ambition de proposer un autre point de vue. Nous souhaitons entamer un débat ouvert et transparent avec tous les Meylanais qui se sentent concernés par cette ville qui nous appartient à TOUS. Nous espérons vous retrouver sur notre blog ou dans un de nos ateliers.

Notre objectif est clairement de nous regrouper pour qu’ensemble nous puissions interpeller les élus sur leur choix d’aménagement de la ville, dans le cadre d’un dialogue constructif.

Bonne lecture

OuiAuxLogements

 

Duo Birkenau - La Rochefouc... |
Uneptitegouttedeau |
Judoclubstdidier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parents d'élèves Les T...
| Pasdenocespourtatiana
| Musée de l'agriculture...